Molenbeek, 100.000 habitants dans quelques années, devrait concentrer toute l’attention de son Collège des bourgmestre et échevins (majorité LB-PS-SP.a-CDH-CD&V-MR-FDF-Open VLD). Taux d’emploi et de pauvreté, manque de places dans les crèches et dans les écoles, mobilité encombrée… Les défis sont nombreux. Pourtant, 6 responsables molenbeekois sur 10 ne jugent pas utile de se consacrer pleinement à notre commune. Un record à examiner de près!

Pourquoi m’opposer au cumul des mandats ?

  • parce qu’une commune comptant une population nombreuse nécessite toutes les énergies
  • parce que le temps consacré à la Région, à la Communauté ou à l’État fédéral… ne l’est pas pour Molenbeek
  • parce qu’il y a conflit d’intérêts: quand ils siègent dans des instances plus “larges” que celles de la Commune, les responsables ne défendent pas l’intérêt général mais leurs intérêts propres
  • parce qu’à force d’être partout et nulle part à la fois, ils compliquent, pour les citoyens, la compréhension des niveaux de pouvoir
  • parce qu’en cumulant les salaires, ils atteignent des revenus qui leur font perdre le sens des réalités
  • parce que cela réduit le nombre et la qualité des propositions émises pour changer la société

La Commune à temps plein

Pour toutes ces raisons, dans les communes où ECOLO est en majorité (à Molenbeek, ECOLO est dans l’opposition), ses échevins se concentrent sur la tâche pour laquelle ils ont été élus: gérer leur Commune. Sauf dans les petites communes où il s’agit d’une fonction à temps partiel peu rémunérée, ils ne cumulent ni avec d’autres mandats, ni avec d’autres métiers.

Les bons élèves

Soyons de bon compte: à Molenbeek, 4 échevins sur 10 ne cumulent pas: Paulette PIQUARD (LB – PS) , Dominique BASTENIER (MR – FDF), Jean GYPERS (MR – Open VLD) et Patricia VANDE MAELE (MR)

Les cumulards

Ils concentrent les compétences communales les plus essentielles. Ils se trouvaient sur chacune des deux listes de la majorité:

  1. Philippe MOUREAUX – LB (PS). Bourgmestre ET sénateur ET Vice-président de la Fédération bruxelloise du PS ET négociateur institutionnel
  2. Françoise SCHEPMANS (MR). 1ère échevine ET député bruxelloise (cheffe de groupe, ET à la Communauté française, dérivé)
  3. Mohamed DAIF – LB (PS). Echevin ET député bruxelloise (ET à la Communauté française, , dérivé)
  4. Jamal IKAZBAN – LB (PS). Echevin ET député bruxellois
  5. Amhed EL KHANNOUSS – LB (CDH). Echevin ET député bruxellois
  6. Jef VAN DAMME – LB (sp.a). Echevin ET député bruxellois

Proposition: Molenbeek à 100%

Pour la prochaine législature communale (2012-2018), je propose que tout membre du Collège communal molenbeekois renonce à tout autre mandat électif. Il s’agit à mon sens d’aller plus loin que le compromis de maximum 25% de cumulards obtenu sous l’impulsion ECOLO au Parlement de la Région bruxelloise et à celui de la Communauté française. Cela permettrait d’avancer plus vite et plus loin dans la résolution des problèmes de la population.