Avec une cinquante de mandataires et futurs mandataires Ecolo, j’ai visité Fribourg-en-Brisgau (Allemagne). Pionnière du développement durable, cette ville de la Forêt noire propose un véritable catalogue de projets écologiques à ciel ouvert. Une source d’inspiration pour nos communes.

Karim Majoros à Fribourg from Ecolo.be on Vimeo.

Une chance d’avoir gardé deux journées de congé pour le cas-où. En décembre, le parti me proposait de partir découvrir une série de réalisations innovantes à Fribourg. 550 kilomètres et un monde d’échanges plus loin, nous avons parcouru la ville de long en large.

Parce que la dépendance au pétrole n’est plus viable, cette “ville solaire” (maire du parti Vert) s’est spécialisée dans la production de panneaux photovoltaïques et dans les économies d’énergie. Elle a intégré la participation des citoyens dans bon nombre de ses décisions.

Programme chargé, avec entre autres:

  • un centre-ville où certaines rues ont interdit la circulation à vélo (en plus des autos): les vélos étaient devenus… trop nombreux
  • des immeubles blindés de panneaux solaires sur les toits… mais aussi sur les façades sur toutes leurs surfaces
  • des quartiers intégrant crèches, écoles, aires de jeux et magasins, pour éviter de devoir se déplacer… et attirer le seuil minimum d’habitants qui permettent une déserte en trams à fréquence régulière (3 min en journée, 6 le soir).

J’ai été particulièrement séduit par la généralisation des réalisations écologiques, à toutes les catégories de citoyens, y compris les plus pauvres.

Ci-dessus, découvrez en images cette rénovation écologique d’une tour de logements sociaux des années 60 dans le Freiburg Weingarten. Cinquante ans plus tard, après travaux, les charges pour le chauffage ont été divisées par 4, au profit des habitants. Un modèle pour Molenbeek !

En bonus, un reportage complet, avec une série de collègues:

Visite à Fribourg (2) from Ecolo.be on Vimeo.