Quel heureux hasard que le 300ème logement communal molenbeekois soit érigé… rue de l’Avenir. J’ai eu le plaisir de l’inaugurer ce mardi 29 avril 2014, en tant qu’échevin du Logement et des propriétés communales. 7 fois moins cher à chauffer qu’un logement bruxellois classique, potager collectif ouvert sur le quartier et les associations, récupération d’eau de pluie, eau chaude solaire, architecture contemporaine… C’est en effet un logement du futur. Explications,photos et vidéo.

Avec Evelyne Huytebroeck, Ministre de la Rénovation urbaine, Françoise Schepmans, bourgmestre, Jan Gypers, échevin des Projets subsidiés, Annalisa Gadaleta, échevine du développement durable et les représentants du Cabinet Labille (Politique des grandes villes) et du bureau d’architecture Cipolat, nous avons pu apprécier les qualités du projet.

Mixité

Le projet du 21 rue de l’avenir est mixte. Il conjugue plusieurs fonctions: habitat, lien social et développement durable. C’est de cette manière qu’à mes yeux, Molenbeek se déploiera: en intégrant tous ces aspects, en s’ouvrant sur les autres habitants que les seuls locataires.

Durabilité et public social

Deux. Ce projet est vraiment durable. Il comprend tant du logement pour grandes familles (3 chambres) que pour de plus petits ménages (1 chambre). Les locataires sociaux seront désignés début juin par la commission d’attribution apolitique, sur base de leur ancienneté sur liste d’attente. A l’issue des baux de 9 ans, nous veillerons à ce que ces logements continuent à être occupés par des ménages se trouvant dans les plafonds de revenus, pour que les personnes qui en ont le plus besoin.

Conformément à la volonté de la Ministre Huytebroeck (Ecolo), ce bâtiment est exemplaire, écologique:

  • Le « plan énergie » de ma Collègue échevine Annalisa Gadaleta est déjà, avant l’heure, en vigueur ici: la note de chauffage des locataires sera 7 moins élevée ici qu’en moyenne ailleurs en moyenne à Bruxelles: 14 kWh/m²/ an contre 106.
  • La lumière captée par des tubes présents sur le pignon arrière donnera l’eau chaude. La pluie, l’eau sanitaire (citerne de 10m² alimentant chasses d’eau et légumes).
  • La verdurisation en toiture extensive (97m²) et en intérieur d’ilôt répond à un besoin environnemental (plus de vert, potager)  et social (favoriser la rencontre) à la fois.
  • La participation et la cohésion sociale. Le jardin sera co-géré par des habitants et des associations de quartier (Bonnevie, BON, Comité de quartier de la rue Courtois…).

300 logements sur 45 ans

Troisièmement et enfin. En ce mardi 29 avril 2014, en ajoutant ces 4 unités, Molenbeek franchit la barre des 300 logements communaux! 301 habitations au total, toutes sociales et construites principalement avec la Région et d’autres niveaux, depuis bientôt 45 ans, avec une accélération ces 10 dernières années, par des majorités communales et régionales de toutes les couleurs!

Durabilité, diversité dans les nombres de chambres, ouverture sur le quartier, gestion locative sociale, ce beau programme qui sort de terre aujourd’hui porte bien son nom, celui-là même de sa rue : L’AVENIR.