A Molenbeek, les inaugurations se suivent. Après la rue de l’avenir la semaine passée, le Collège était ce lundi  12 mai 2014 rue Jean-Baptiste Decock. Aux n°99-101,  nous avons fêté l’ouverture prochaine de 7 nouveaux logements et d’une crèche.

Comme échevin du logement et des propriétés communales, je me réjouis de voir ce projet répondre doublement et concrètement aux enjeux du boom démographique.

L’ancienne friche industrielle laisse place à des logements communaux à plafond social. La famille molenbeekoise moyenne y trouvera son compte puisque 3 des 7 logements comportent 3 ou 4 chambres. La quantité ne nuit pas à la qualité: les espaces de circulation sont assez larges, les pièces lumineuses, les terrasses suffisamment grandes pour y dresser une table.

Peu énergivore

Comme écologiste, je suis également très content que les futurs locataires puissent consommer peu. Ces logements produits dans le cadre du Contrats de quartier Rive Ouest sont « basse énergie ». Isolation des murs, châssis double vitrage super isolants au menu. Les factures de chauffage seront limitées et l’impact sur l’environnement aussi.

Pour accompagner les locataires dans l’usage de ces nouvelles techniques de bâtiment, le personnel communal et les habitants d’autres logements peu énergivores, les « Ambassadeurs du passif »(Bonnevie) répondront présents.

Grâce à la commission d’attribution apolitique, nous veillerons bien entendu à ce que les logements soient occupés par des locataires aux revenus modestes qui attendent depuis le plus longtemps.

Enfin, au rez-de-chaussée, un espace de crèche néerlandophone accueillera bientôt 36 marmots, à la satisfaction des parents qui peinent à trouver une place. Et aussi de ma collègue échevine des affaires néerlandophones, Annalisa Gadaleta.

Architectes: OB+DR. Financement: Région bruxelloise (Ministre de la Rénovation urbaine Evelyne Huytebroeck et Plan Crèche de la Ministre VGC Brigitte Grouwels), Etat fédéral (Politique des grandes villes – M. Labille), Europe (FEDER).