Richard 23 Jonckheer ECOLOChanteur du mythique groupe belge de musique électronique Front 242, Richard Jonckheere (alias Richard 23) a 44 ans. Pour ce Forestois, c’est maintenant qu’il faut changer de tempo.

Voilà pourquoi il occupe la 8ème place effective sur la liste d’ECOLO pour Bruxelles-Halle-Vilvoorde.

Zoom sur l’engagement de ce candidat d’ouverture. Après Sarah, Benoit, Arnaud et Tristan, une nouvelle blog-interview en vue du 10 juin.

Tu es chanteur, tu chantes pour les copains… Tu n’es pas un héros… Mais quel message rock-and-roll apporte celui de Front 242 présent sur la liste ECOLO ?

Il est temps de changer de tempo et de jouer une autre partition sans quoi la chanson du monde tournera à la cacophonie.

Plutôt que de débauchage, tu as toi-même contacté les Verts pour te proposer candidat. Ca te démangeait ?

C’est le cheminement de réflexions de plusieurs mois sur le besoin de donner une autre direction à ma vie. Les conditions climatiques de ces derniers mois et mes convictions politiques de toujours me sont apparues soudainement comme une évidence.

En 1981, les premières répétitions de Front 242 ont eu lieu dans la maison de la Ministre Evelyne Huytebroeck. C’est elle qui t’a porté la bonne parole écologiste pour la première fois ?


Pas de manière aussi évidente, mais mes fréquentations de l’époque m’ont certainement ouvert l’esprit. Avant ça il y avait déjà ma participation à une radio libre et de combat (Ouest radio également avec Evelyne et Henri Simons) et les activités dans une maison de jeunes
[ndla: celle de Ganshoren]… Je n’avais que 17 ans!

Comment pourrait-on améliorer le statut d’artiste ?

En vrac: diminuer la TVA sur les cds, se pencher en profondeur sur le respect des droits d’auteurs sur le web et accroître la chasse aux pirates, créer une vrai école du spectacle, surveiller le quasi monopole de certaines agences, ne pas considérer uniquement la musique classique ou du monde comme culturelles…

Quelle serait la loi que tu voudrais faire passer en priorité au Parlement ?

L’interdiction du cumul des mandats.

Pendant des années, Front 242 a trainé une réputation de « club de fachos ». Etre présent sur la liste ECOLO, c’est une manière de démentir ?

Je vote ECOLO depuis quasi mes 18 ans (je ne suis pas le seul dans le groupe) et j’étais déjà sur la liste ECOLO aux communales en 94. Mais il y aura toujours un crétin qui me dira le contraire, sans jamais pouvoir m’expliquer. Aujourd’hui encore j’aimerais pouvoir comprendre.

Doit-on supprimer le financement publics des partis racistes ?

Comment peut-on répondre autrement que par oui ?

Que dirais-tu au type pas encore réveillé de la soirée Vert Pop (où se produira ton groupe) du 8 juin pour le motiver à aller voter ?

Que si on ne répond pas rapidement aux questions posées par les écologistes, on risque un jour de se réveiller avec une gueule de bois d’un autre type !

Le Blog « My Space » de Richard 23