Comme échevin du logement, je suis particulièrement heureux que la qualité de vie des Molenbeekois existe enfin sur les cartes des routes aériennes ! Les toits des propriétés communales accueillent pour la première fois un sonomètre. Retrouvez ici le communiqué envoyé par la Commune ce mercredi 1er avril 2015.

A la demande du Collège des Bourgmestre et Échevins de Molenbeek et sous l’impulsion de la Ministre de l’Environnement Céline Fremault, Bruxelles Environnement a installé un premier sonomètre sur le territoire molenbeekois afin de mesurer le bruit émis par les avions au-dessus de la commune.

Ce sonomètre, installé sur une toiture communale, permettra d’obtenir des mesures sur le bruit et la pollution sonore à Molenbeek.

«Depuis l’instauration de la route du Canal en 2003 et l’intensification du survol des quartiers densément peuplés, les Molenbeekois subissent un bruit souvent assourdissant, y compris la nuit par des cargos. Étonnamment, Molenbeek ne disposait d’aucune station de mesure. Alors que nos quartiers comptent jusqu’à 27.000 habitants par kilomètre carré, nous n’existions pas sur les cartes étudiées par Belgocontrol et par le Gouvernement fédéral. Il est plus que primordial d’objectiver les nuisances provoquées par le passage des avions », expliquent Annalisa Gadaleta et Karim Majoros, respectivement échevins de l’environnement et des propriétés communales.

Pour la bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans, cela répond également à l’inquiétude des habitants du quartier du Canal. «L’an dernier, nous avons reçu un groupe d’habitants au conseil communal qui nous avaient expliqué les nuisances subies depuis l’instauration de cette route du Canal. Le Collège s’était engagé à les soutenir. Nous répondons à cette préoccupation».

« Il était grand temps de remédier à l’absence de sonomètres à Molenbeek, une commune concernée par le dossier du survol » explique Céline Fremault, Ministre bruxelloise de l’Environnement.

Assurer une qualité de vie dans chaque quartier de Molenbeek : voilà l’une des priorités du Collège des Bourgmestre et Échevins. «A Molenbeek aussi, nous méritons de mieux respirer » explique Annalisa Gadaleta, échevine de l’environnement.

Ce sonomètre, placé sur le toit du Centre Communautaire Maritime, rue Vandenboogaerde, dans un quartier densément peuplé et très concerné par le survol. Le nouveau mat de 4 mètres de haut et surmonté d’un micro n’enregistre que les pics sonores, pas le contenu des conversations. « Les toits de nos bâtiments communaux peuvent également contribuer à améliorer le quotidien des Molenbeekois » explique Karim Majoros, échevin des propriétés communales.