Projet d'habitat solidaire intergénérationnel au coin des rue Van Malder/Campine

C’est la rentrée dans l’enseignement supérieur mais pour certains étudiants, la recherche d’un logement n’est malheureusement pas terminée. On le sait, la Région bruxelloise manque cruellement de logements étudiants abordables. Face à ce défi, je fais le pari de la création de nouvelles solutions de logements pour les étudiants molenbeekois. En effet, pour réussir, il est parfois nécessaire de disposer d’un espace suffisant et personnel pour étudier dans des bonnes conditions mais certaines raisons économiques poussent souvent les jeunes molenbeekois à rester chez leurs parents et mettent en péril leur réussite. Une réponse publique est nécessaire pour offrir aux étudiants la possibilité de s’émanciper sans devoir consacrer des montants astronomiques à se loger. Dans le journal Le Soir de ce 21 septembre 2016, je détaille les premières initiatives que prend la Commune pour favoriser enfin la présence de logements étudiants accessibles à Molenbeek.
Notre objectif est de donner des perspectives aux jeunes Molenbeekois qui vivent parfois dans des logements surdensifiés qui ne leur donnent ni l’espoir, ni la possibilité de se lancer dans des études supérieures. Cela va changer. Le projet Ekla qui est en train de sortir de terre dans les environs de la Gare de l’Ouest apportera une partie de la réponse. En effet, 50 logements seront disponibles pour des étudiants et des jeunes en formation. Grâce à un partenariat entre le CPAS et la MAIS (l’agence immobilière sociale de Molenbeek), ces jeunes rencontrant des difficultés économiques bénéficieront d’un accompagnement social et d’un cadre de qualité pour vivre et suivre leurs études.
Pour favoriser le logement étudiant, la commune soutient également des formules alternatives comme le logement intergénérationnel. Cela passe notamment par un soutien à l’asbl 1 Toit 2 Âges qui propose à des seniors d’accueillir un étudiant dans une chambre surnuméraire de leur logement. La commune a même prévu d’octroyer sa prime logement communale aux propriétaires qui optent pour le logement intergénérationnel.
Enfin, la commune développe un projet de logement intergénérationnel au coin de la rue de la Campine et de la rue Van Malder. Sur ce qui était un terrain vague, un tout nouvel immeuble accueillant des seniors et des étudiants ainsi qu’un espace collectif ouvert sur le quartier sortira prochainement de terre.
Molenbeek peut devenir un nouvel Eldorado pour les étudiants. A quelques kilomètres seulement de plusieurs hautes écoles francophones et néerlandophones, bien desservie par les transports en commun, notre commune peut offrir des solutions nouvelles de logements pour des jeunes qui formeront la classe moyenne de demain, indépendamment de leurs origines sociales ou culturelles.

Encore une, Karim !