Pour réussir le vivre ensemble, il est important de se retrouver dans les lieux de partage et d’échange. Un tel lieu existe désormais sur la Place communale de Molenbeek. Au rez-de-chaussée des numéros 28 et 30, le Brass’Art a ouvert ses portes ce mercredi 22 mars.  Il s’agit d’un projet construit entièrement par des citoyens et des associations actives à Molenbeek pour créer un lieu de convivialité destiné notamment à la culture, à la musique, à la comédie et aux débats.

En tant qu’Echevin des Propriétés communales, je suis particulièrement ravi d’avoir permis à Mohamed Ouachen et à tous les porteurs de cet ambitieux projet de disposer d’une surface de 130 m² appartenant à la Commune.

Brass’Art  a séduit le collège et l’ensemble du Conseil Communal pour son approche multiculturelle, par sa volonté de diversifier les activités et parce qu’il est construit autour d’une volonté de faire se rencontrer les publics qui habitent où travaillent dans la commune. Le projet se décline en trois espaces. Le premier est une brasserie dans laquelle tout un chacun pourra se désaltérer. Que ce soit avec une bière, une limonade ou un thé, le lieu sera résolument ouvert à la diversité. Dans le deuxième espace, expositions et débats viendront animer le quartier. Une première exposition de photos « Regards de Molenbeek » mérite le détour. En fin, le troisième espace permettra d’accueillir des réunions, des formations et sera accessible aux initiatives locales désireuses  de bénéficier d’un lieu pour faire grandir leurs projets.

L’inauguration s’est déroulée en grande pompe. Plusieurs centaines de Molenbeekois et leurs invités venus d’autres communes ont pu découvrir l’ambiance et le programme qui sera proposé aux personnes qui fréquenteront le lieu dorénavant ouvert au public.  Dans une atmosphère détendue, les artistes ont déjà pu prendre possession de la scène du Brass’Art pour du slam, du stand up et un petit concert. L’occasion était trop belle pour Mme la Bourgmestre, mon collègue Echevin du Développement économique et moi-même de prendre le micro afin de célébrer ce moment avec un slam. Un exercice assez neuf qui n’aura laissé personne indifférent. Longue vie au Brass’Art, un projet résolument nécessaire pour la commune et ses habitants.

Inauguration à Molenbeek: Schepmans et deux… par dh_be

Encore une, Karim !