Des jeunes et des moins jeunes qui partagent une maison avec vue sur le canal ? C’est le projet que je souhaite voir se réaliser sur le quai de l’industrie 79 à hauteur de l’actuelle halle Libelco. Dans le cadre du contrat de quartier Petite Senne, ce site particulier, niché au cœur du quartier Heyvaert connaitra une véritable transformation dans les années à venir. Des ateliers, un espace public, des activités et du logement viendront prendre la place d’un ancien exportateur de voitures d’occasion.

Pour construire son projet, la commune n’entend pas rester seule dans son coin. Elle fait appel donc aux associations qui développent des projets de logements intergénérationnel pour co-construire le projet avec elle. Dans ce but, je viens de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour sonder les porteurs d’initiatives. Cet appel s’adresse aux associations et agences immobilières sociales actives à Bruxelles qui sont à la recherche d’un lieu pour développer leur projet de logement intergénérationnel. Dans le cadre de cette opération de construction de logements destinés à des personnes dans les conditions d’accès au logement social, la commune mettra à disposition un bâtiment dont elle restera propriétaire mais dans lequel un projet innovant d’habitat prendra place. Ce projet, la Commune a choisi délibérément de ne pas le définir trop précisément pour permettre à la dynamique associative de s’épanouir en synergie avec les autorités communales. Les candidats ont jusqu’au 2 mai pour proposer un projet d’habitat, un mode de gestion des logements et une formule d’accompagnement social.

L’accès à des logements abordables reste un défi permanent dans une commune comme Molenbeek. Cette problématique touche l’ensemble des catégories de la population, indépendamment de leur âge. Si Molenbeek restera l’une des communes avec la population la plus jeune de la Région de Bruxelles-Capitale durant de nombreuses années, il est également impératif de s’occuper de celles et ceux qui ont été jeunes avant nous, les plus de 65 ans dont le nombre augmente. Ce vieillissement entraînera un accroissement de la demande en maison de repos d’où l’importance de constituer des alternatives.

Je suis convaincu que les seniors ont particulièrement leur place dans l’habitat partagé : l’habitat partagé pour seniors est à mi-chemin entre le logement individuel (qui présente vite ses limites en terme d’isolement social, de dépendance) et les maisons de repos qui présentent un coût important et ne correspondent pas au désir clairement exprimé par une large majorité de seniors, de pouvoir rester chez eux.

Plusieurs initiatives ont déjà été lancées par la Commune de Molenbeek depuis le début de la mandature afin de développer du logement intergénérationnel, notamment le projet Habitat solidaire intergénérationnel, qui verra le jour à l’angle de la rue de la Campine et de la rue Van Malder. Ce projet de studios permettra à des seniors et des étudiants de partager des espaces de vie communs.

Le nouveau projet de la Commune qui verra le jour quai de l’industrie s’inscrit dans le cadre d’une opération du contrat de quartier « Petite Senne » développée par mon collègue Jan Gypers, Echevin en charge du Développement urbain, avec le soutien de Beliris et de la Région de Bruxelles-Capitale.

 

Règlement de l’appel à télécharger: ici

Encore une, Karim !