Friday bikeday et les autres jours aussi

friday bikedayBelle initiative d’Evelyne Huytebroeck. Une de plus. ECOLO et ministre bruxelloise de l’Environnement, elle vient de lancer l’opération Friday Bikeday ou « Amis travailleurs, le vendredi, laisse ta voiture à la maison et rejoins ta boîte sur ton deux roues ».

D’après les estimations, ce vendredi, 700 personnes ont participé à ce team-building géant. Sensibilisent leurs personnels: la Commission européenne, Dexia (beaucoup) et Fortis (un peu), Levi’s etc etc etc. Un beau coup de pub pour elles aussi. Ne nous le cachons pas. On est dans le symbolique.

Et puis, une série d’individus bossant dans des structures non-inscrites à l’opération. Dont votre serviteur, 4ème inscrit. Ce matin, à la réception d’un mail des organisateurs me demandant si j’étais venu à vélo, j’ai donc cliqué « oui » et reçu les félicitations du jury. Chic !

A noter que j’enfourche mon vélo les autres jours de la semaine aussi. C’est pas cher, c’est bon pour la santé, c’est un sport complet qui me paraît plus utile que le vélo d’appartement et plus détendant que les appareils à marcher des centres de fitness.

Je vous invite donc à vous inscrire ici et à participer ainsi à la dynamique. Prendre le vélo un jour, c’est se donner le plaisir de l’adopter pour toujours.

Tram vs autoroute

TramA propos de dynamique, signalons une autre bonne idée, à Liège cette fois. Une série de collectifs ont lancé une pétition intitulée « Oui au tram, non à l’autoroute ». Ils ne se contentent pas de combattre l’affectation de 400.000.000€ de le Région wallonne à la construction inutile de quelques kilomètres d’autoroute entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays (A605). A la place, ils proposent de développer un réseau de trams, comme le font actuellement avec succès des villes comme Paris. Pour alimenter le débat sans rester en plan, François Schreuer a carrément lancé des ébauches de plans.

Hors Champ

Et pendant ce temps-là, à quelques dizaines de kilomètres, de gros bolides réduisent en un week-end les efforts d’une année entière d’économies réalisées grâce à la pose de double vitrage dans 5.500 villas…

Le tout, pour la modique somme de 6.000.000€ hors infrastructures. Montant tiré des poches des Wallons (46 millions d’euros sur 4 ans, en fait). Mais vous me répondrez que je sors du Francor-champs…

Pour aller plus haut

Dernière minute: un sondage, il est vrai réalisé sur un échantillon réduit de 600 Wallons, donne ECOLO en net progrès à 15,02% contre 12,75% en juin (à la Chambre, le Sénat donnait des résultats meilleurs encore). Alors que tous les partis sauf ECOLO ont remisé l’écologie dans les placards dès le 10 juin 15h, on ne s’étonnera pas de cette consolidation. Le succès des verts ce beau dimanche n’était donc ni un effet dioxine, ni un effet carolo…