croissanceDes marches contre le capitalisme ou pour une autre mondialisation, c’est presque habituel. Mais je n’avais encore jamais vu une « manifestation pour la croissance et la marchandisation du monde ». Elle égayera les quartiers chics de la capitale, le samedi 10 novembre dès 14h, à Bruxelles. Si même Marie-Françoise et Jean-Edouard s’y mettent, on ne pourra bientôt plus faire son shopping en 4×4 à l’aise le samedi…

Lundi 15 octobre 2007, 18h12, je découvre un mail d’un copain blogueur. Il me signale « Un site très drôle à découvrir et faire connaitre ! ». Ni une ni deux, me voici sur procroissance.com. Je confirme, ça décoiffe ! Sur fond de cours de bourse, lisez plutôt : « Privatisation immédiate des services publics (…) Pas d’impôts pour les riches (…) Pour zero % de chômeurs, zéro € d’allocations . (…) Le nucléaire et les OGM, c’est naturellement bon »… En outre, le site conteste l’existence du réchauffement climatique.

Pas de logo du Mouvement réformateur (MR). Etrange, ça ne m’aurait pas étonné. Mais qui a eu la géniale idée d’emmener la contestation sur le chemin de la dérision ? Le site est signé par « Le Club des citoyens pour la Croissance ». Ce serait « une association de fait lancée en juillet 2007 par quelques jeunes libéraux de Bruxelles ». Les noms des fondateurs contiennent tous au moins un petit « de ».

Pour adhérer au club, il convient de présenter une lettre de motivation et son CV. S’il n’y a pas de véto, on devient membre et pour fêter ça, « le nouvel adhérent offre un banquet à l’Ecailler du Palais Royal ». Rien de moins ! La cotisation donne-t-elle droit à une déduction fiscale ? Non non, le club prône la « privatisation du ministère des finances ».

Ca vous intrigue ? D’ici quelques jours, retrouvez ici une blog-interview de Marie-Françoise, membre fondatrice du Club des citoyens pour la croissance. On peut toujours s’amuser, y compris avec des gens dont on combat les idées… D’ici-là, je vous invite à faire passer l’adresse du site procroissance.com. D’autant qu’envoyer des mails, ça remplit gentillement la bande passante… et ça crée de la croissance.

www.procroissance.com