Palestinien cc Khawaja avant conflitLa guerre menée par l’armée israélienne depuis fin décembre 2008 dans la Bande de Gaza se déroule dans les airs et sur terre. Il s’agit également d’une guerre médiatique. Les responsables de Tsahal et du gouvernement hébreu l’ont bien compris. Ils polissent leurs discours, taisent les faits qui les embarrassent et appliquent à la lettre les principes classiques de la propagande de guerre. Démonstration.

Dans tout conflit, les belligérants tentent de motiver leurs troupes, de gagner le soutien de leur population et de garder le soutien de l’opinion internationale. Pour se faire, ils organisent leur stratégie de communication. Examinons ici la propagande israélienne, bien mieux rodée que celle des Palestiniens (qui plus est de ceux du Hamas). Notons que les citoyens israéliens ont bien peu de chances d’apprendre à la TV de leur pays que des civils de l’autre côté du mur meurent en masse.

Je me baserai sur le livre d’Anne Morelli, « Principes élémentaires de la propagande de guerre, utilisables en période de guerre chaude, tiède ou froide ». L’historienne de l’ULB avait cerné, en 2001, 10 points que l’on retrouve quasi toujours. Un ouvrage qui fait autorité, aux Editions Labor.

Ce conflit-ci déroge pas à la règle. D’autant que les victimes civiles palestiniennes se comptent par centaines, et sans doute demain par milliers. Dont une bonne partie d’enfants.

J’ai repris quelques déclarations frappantes (c’est le cas de le dire) des autorités israéliennes. Les textes colorés renvoient aux sources des propos.

Nous ne voulons pas la guerre, nous ne faisons que nous défendre

Le camp adverse est le seul responsable de la guerre

Palestinien cc KhawajaLe chef du camp adverse a le visage du diable (l’affreux ou le bouc émissaire de service)

L’ennemi provoque sciemment des atrocités, et si nous commettons des bavures c’est involontairement

L’ennemi utilise des armes non autorisées

Ceux (et celles) qui mettent en doute notre propagande sont des traîtres.

Si vous voulez compléter la liste, n’hésitez pas à ajouter votre commentaire.