maisonemploi639€ par travailleur, par mois. Voilà l’incroyable montant que dépense la commune d’Anderlecht, pour louer des bureaux décentrés et hyper spacieux. Une commune en plein plan d’assainissement.

Au printemps, était inaugurée une Maison de l’emploi à Anderlecht. Fort bien ! Comme je fais de l’emploi ma priorité politique, il me paraît totalement utile regrouper l’ensemble des acteurs de l’économie et de l’emploi d’Anderlecht. Tout comme la locale ECOLO (opposition) dans son ensemble, qui avait lancé l’idée.

Sur le fond, pas de problème. Sur la forme, par contre…  Je suis sceptique sur le loyer colossal pour 15 travailleurs. Gaspillage ?

Les locaux loués sont démesurés par rapport aux besoins et au nombre d’employés qui les occupent. Dans la réponse à une question écrite posé par Philippe Debry, le chef de groupe ECOLO au conseil communal, a obtenu les chiffres officiels.

Démesure

La Maison de l’Emploi se trouve rue de Birmingham dans l’ancien immeuble « Nestlé » . Un peu décentré, d’ailleurs. Pas pratique de s’y rendre.  Le plateau de bureaux représente pas moins de 732 m². Tout cela pour environ… 15 personnes, dont l’échevin Willy Raes (MR) qui y a soudain implanté son bureau ! Cela donne près de 50 m² par personne.

Même si on annonce (pour quand ?) la venue des services d’insertion socioprofessionnel du CPAS, ces locaux sont manifestement disproportionnés. D’autant que les agents communaux de la Maison communale, eux, sont entassés dans des locaux exigus.

Le loyer et les charges sont de  115.500€ par an. De quoi payer un bel appartement  à chacun des travailleurs, ou, plus utilement, ouvrir des places de formation professionnelle pour des citoyens en recherche d’emploi.

A l’heure où la commune doit serrer les cordons de la bourse pour répondre aux conditions du plan d’assainissement, je m’interroge sur la façon dont cette location a été choisie et négociée.

Mon collègue Philippe Debry et les autres conseillers communaux interpelleront prochainement le Collège à ce propos lors du prochain Conseil communal.