De divers ECOLO

Bien entendu, il ne s’agit “que” du ticket en vente à l’intérieur des bus et trams. Dès ce 1er février 2007, le ticket acheté à bord coûtera 33% de plus, soit 2 euros au lieu de 1,5€.

Le but affiché par le socialiste Pascal Smet: augmenter la vitesse “commerciale” (sic) des véhicules. Bel esprit ! Nul doute que la mesure précarisera encore davantage les chômeurs et autres exclus qui ne peuvent investir dans un abonnement (qui passe aussi de 38 à 40,5€). La flamande De lijn avait récemment procédé à une tarification à double vitesse: le prix du ticket à bord était resté identique tandis que le prix à l’extérieur avait chuté de 20%.

Sans doute un beau signal de la STIB pour amener les citoyens vers les solutions durables…

De mon côté, je regrette que la société intercommunale des transports bruxellois investisse des sommes considérables pour repeindre ses véhicules dans un gris quasi invisible pour les autres usagers (malvoyants en tête) et donner des noms ridicules à ces points de vente plutôt que les consacrer réellement à la mobilité de tous.

Il manque aux Bruxellois des fréquences plus régulières, un véritable réseau de nuit (0-6h), des véhicules adaptés aux poussettes et aux sièges de personnes handicapées…