yves-de-jonghe-lagaffEn Région bruxelloise, un député MR, échevin de la Culture à Ixelles, vient de diffuser aux membres ixellois de son parti, un mail aux relents d’extrême-droite. Les propos islamophobes relayés par le vicomte Yves de Jonghe d’Ardoye d’Erp visent à monter une communauté contre l’autre : juifs contre musulmans.

Je me risque à retranscrire un extrait, pour étayer le caractère immonde du courriel : « les musulmans pratiquent (…) le lavage de cerveau de leurs enfants dans des camps militaires, leur enseignant à se faire exploser en causant le maximum de morts parmi les non-croyants ». Dans n’importe quel parti de gauche, l’auteur d’un tel transfert aurait immédiatement été mis à la porte. Ici, circulez, y a rien à voir !

L’opposition communale Ecolo souhaitait interpeller l’auteur MR du torchon haineux. D’autant plus justifié qu’entre-temps, le mail privé était tombé dans le domaine public : Le Soir et Vivacité en avaient, par exemple, parlé.

Dans l’indifférence du PS

Le bourgmestre PS, Willy Decourty, et sa majorité PS-MR ont fait (vlaams ?) bloc pour éviter que l’échevin ne doive s’expliquer. Au mépris de la démocratie, la demande d’interpellation de la conseillère écologiste Zohra Chbaral a été purement et simplement rejetée.

Assistant aux mariages d’un couple d’amis cet automne, j’ai pu mieux cerner le personnage d’Yves de Jonghe d’Ardoye (MR). En un bon quart d’heure, tous les clichés fascisants y sont passés : les conseils à Madame pour rendre Monsieur heureux en lui faisant à bien à manger quand il lit le journal, etc…

Je ne suis pas vraiment étonné qu’un groupe néo-fasciste ait appelé à voter pour ce gars en octobre 2006. Il avait déjà dérapé en 2001, dans sa feuille de choux locale.

Etes-vous étonné(e) que le MR accueille dans ses rangs pareil danger ?