neerpede-anderlecht (cc) majoros.net

Je suis très fier d’avoir appuyé cette proposition de mon colistier anderlechtois, Philippe Debry. Elle figure maintenant dans le programme électoral régional bruxellois d’ECOLO.

La Région bruxelloise a la chance de disposer d’un espace rural encore préservé : Neerpede, à Anderlecht. Méconnue par beaucoup de Bruxellois, cette zone, porte du Pajotteland, constitue un véritable vestige du passé agricole de Bruxelles. Presque impensable à côté d’une zone commerciale et industrielle, deux fermes y sont encore en activité. Elle est cependant menacée par des projets de construction mégalomanes de blocs d’un total de 2000 logements.

Ecolo propose de créer un parc naturel régional à Neerpede. Pour commencer.

Peut être classé “Parc naturel régional” un territoire à dominante rurale dont les paysages, les milieux naturels et le patrimoine culturel sont de grande qualité, mais dont l’équilibre est fragile.  Un Parc naturel régional s’organise autour d’un projet concerté de développement durable, fondé sur la protection et la valorisation de son patrimoine naturel et culturel.

Cette sorte de « classement » permettrait de préserver la qualité des paysages de Neerpede et son caractère rural. Cela permettrait d’assurer une gestion durable des sites d’intérêt biologique (dont certains sont classés), de renforcer la biodiversité et de faire jouer à cet espace un rôle social de découverte de la nature.

Il s’agira d’identifier l’ensemble des actions à mener pour atteindre ses objectifs, de définir des politiques globales du territoire et de coordonner la gestion des différents acteurs privés et publics, le cas échéant au moyen d’incitants.