quai-industrie-anderlecht-cc-lhoon

A mi-mandature communale, l’heure des bilans a sonné. Qu’a fait – ou pas fait- la majorité MR-PS-CDH à Anderlecht depuis fin 2006 ? Sur ma proposition, les membres et mandataires de la locale ECOLO, dont je suis l’un des secrétaires politiques, ont dressé un inventaire détaillé. En quatre mots, je peux dire que la majorité de cette commune de plus de 100.000 habitants n’est « pas à la hauteur ».

En vrac : CPAS pas capable de traiter les dossiers dans les temps, plaçant les personnes précaires dans des difficultés plus grandes encore, pas de politique de cohésion sociale rapprochant les habitants des différents quartiers, participation transformée en simple information, politique de l’emploi plus que timide et peu innovante, aucune action environnementale (si ce n’est du greenwashing), échevin MR Willy Raes condamné mais payé à ne rien faire…

De son côté, le groupe ECOLO au Conseil communal est constructif. Philippe Debry en est le brillant chef de groupe. Imaginez-vous qu’il avait même réussi à faire passer des amendements au programme de la majorité…

Découvrez le dossier de presse ici.