nucleaireAlors que le parti socialiste tente de montrer qu’il fait de l’écologie une priorité en posant avec Nicolas Hulot, ses candidats montrent qu’ils sont totalement déconnectés de leur empereur Elio Di Rupo. Nouvelle démonstration sur l’antenne de Ciel Radio ce dimanche 22 avril. Je vous laisse écouter l’extrait en cliquant ci-dessous. L’intégralité de cette émission Place publique présentée par Gianni Ruggieri est également disponible en podcast.

[audio:https://www.majoros.net/wp-content/uploads/2007/04/pstcherno.mp3]

Alors que la position officielle du PS est de maintenir la sortie du nucléaire à l’année 2015 (dont le réacteur de Tihange n°1), Anne-Marie Lizin, la tête de liste PS au Sénat pour les élections législatives, affirme à à présent qu' »Il est pensable de prolonger (…) certains de nos sites nucléaires au-delà de 2015. »

On peut donc découvrir le vrai visage et le double-discours du PS. D’un côté, il affirme soutenir l’arrêt des centrales nucléaires. De l’autre, sa tête de liste au Sénat Anne-Marie Lizin fait mine de tirer sur la ficelle, de manière à satisfaire les besoins à très court terme de ses concitoyens de Huy. Elle oublie également que, comme l’Allemagne l’a démontré, les énergies alternatives au nucléaire peuvent créer des milliers d’emplois non-délocalisables à travers notamment la construction et l’entretien d’éoliennes.

A propos des éoliennes justement, Gaston Onkelinx les juge, dans la même émission, en fin d’extrait, « hideuses« . Il suggère à ceux qui « aiment bien la nature » de « trouver autre chose« . C’est le père de Laurette, candidat PS au Sénat qui le dit, en 2007.

De mon côté, je constate au fil des jours que les troupes socialistes sont très loin de rallier les positions officielles de leur parti. Je suggère également à ceux qui s’inquiètent de l’avenir de la planète de trouver un autre parti que le PartisansconvictionsécologisteS.